Plan Epargne Retraite : un nouveau produit plus attractif, dès octobre 2019

Dans le cadre de la loi dite « Pacte » du 22 mai 2019, les pouvoirs publics ont souhaité réformer l’épargne retraite pour la rendre plus attractive. Pour cela, ils ont unifié les différents produits d’épargne existants au sein d’un produit unique : le Plan d’épargne retraite (PER). Un nouveau contrat, commercialisé à compter du 1er octobre 2019, qui se veut plus souple et mieux adapté à la carrière professionnelle des assurés.

Un produit ; deux compartiments

Le Plan d’épargne retraite est composé d’un compartiment individuel et d’un compartiment collectif. Ces derniers ont vocation à réunir des produits de retraite déjà existants comme le Perp, le contrat Madelin, le Perco et le contrat retraite de l’article 83.

  • Un compartiment individuel (on parle de PERI) qui remplace le Perp et le contrat Madelin ;
  • Un compartiment collectif, lui-même subdivisé en deux produits :
    1 – le plan d’épargne retraite d’entreprise collectif (PEREC) (il remplace le Perco, est ouvert à tous les salariés d’au moins 3 mois d’ancienneté)
    2 – le plan d’épargne retraite d’entreprise obligatoire (PERO). (il remplace le contrat de l’article 83 , est réservé à une catégorie de salariés précise).

Comment alimenter ce nouveau PER ?

Le PER pourra être alimenté notamment par des versements volontaires de l’épargnant. Des versements qui seront investis dans des actifs financiers choisis par l’assuré.
Pour se constituer un capital, l’assuré pourra, pendant son activité, alimenter son PER en toute liberté par des versements ponctuels et/ou des versements réguliers selon la périodicité choisie (mensuelle, trimestrielle, annuelle). Cette épargne sera investie sur différents supports sélectionnés par l’établissement financier.

Une gestion à horizon pour sécuriser l’épargne

Le PER bénéficiera d’une gestion dite à horizon. Une gestion qui sécurise l’épargne à l’approche du départ en retraite.
Cette gestion à horizon devra également proposer trois profils d’investissement avec des niveaux de risques différents : un profil prudent, un profil équilibré et un profil dynamique. Sachant que, sans action de la part de l’assuré, les versements seront affectés selon une allocation correspondant à un profil équilibré.

Deux options pour la sortie de l’épargne 

L’assuré peut choisir de récupérer son épargne retraite sous la forme d’un capital ou d’une rente viagère.
Au moment de la liquidation de la retraite, le Plan d’épargne retraite laisse à l’assuré le choix des modalités de sortie de l’épargne. Ce dernier pourra opter, tant pour l’épargne volontaire que pour l’épargne salariale, pour la perception soit d’un capital, soit d’une rente viagère.

Un régime fiscal favorable 

Pour encourager les Français à épargner pour leur retraite, le nouveau Plan d’épargne retraite bénéficie d’un régime fiscal favorable.

Envie d'en savoir plus ou besoin de conseils personnalisés ?

Pour plus de précisions sur la fiscalité des versements pour alimenter le PER ainsi que pour les effets fiscaux à la perception du capital ou rentes de sortie du contrat, n’hésitez pas à revenir vers nous pour mieux personnaliser notre réponse en fonction des types d’épargne que vous aurez choisis.

CABINET TIGNIEU

93, rue de Bourgoin
38230 Tignieu-Jameyzieu

 04 78 80 22 82